republique des enfants maire 2012 Jefferson

La venue de Jefferson, Maire de la « République des enfants » en 2012, accompagné de deux professeurs (dont l'un était également Maire à la Florida en 1999), est motivée par le souci de favoriser des échanges enrichissants entre les jeunes de nos maisons salésiennes et ceux de Colombie. Durant son séjour du 16 août au 20 septembre prochain, celui-ci participera au Campobosco (20 au 24 août 2015, Ressins, dans le département de la Loire), ira à la rencontre des élèves de nos établissements, mais aussi d'officiels en France et en Belgique, car les questions de la citoyenneté et de la responsabilité des jeunes dépassent les frontières des pays et concernent tout le monde.

 

Lire la suite : La venue de Jefferson, maire de la république des enfants de 2012

Republique Enfants Defi Citoyennete Couv Faire venir un jeune colombien ? Pourquoi faire ? Pour bien comprendre le « Défi Citoyenneté 2025 », il convient de connaître la question qui sous-tend la démarche : quelles responsabilités confions-nous à nos jeunes, ici, en France et en Europe, aujourd'hui ? A l'heure où les jeunes se disent désintéressés par la politique, à une époque où beaucoup d'enseignants se plaignent de faire plus la police que donner cours dans leurs classes, est-ce que l'exemple de la « République des Enfants », où les adolescents sont les premiers bénéficiaires d'une expérience démocratique, peut servir de déclic ?

Jefferson, 20 ans, Maire en 2012,
étudiant

delegation colombienne Jefferson

 

Jefferson, originaire des quartiers sensibles de Bogota, commence dès l’adolescence à traîner dans la rue. Très rapidement, il est remarqué par les équipes d’éducateurs du P. De Nicolo qui lui propose une autre alternative. Il rentre alors dans le processus éducatif du programme et finit par aller à la République des enfants. A 17 ans, en 2012, ses camarades le convainquent de poser sa candidature pour devenir maire. Sa campagne est axée sur “la fraternité et la joie, que tout se fasse avec beaucoup d’énergie, de la motivation, et que chacun cherche à trouver ce qui l’inspire pour ne jamais s’ennuyer”. Il est alors élu par ses camarades pour un mandat d’un an qui finira par se prolonger six mois de plus.

Aujourd’hui Jefferson a 20 ans. Il aime l’art, en particulier le break dance et le théâtre. Dès qu’il apprend quelque chose, Jefferson a envie de le partager à ses compagnons pour qu’ils apprennent à leur tour. De fait, un de ses rêves est d’ouvrir un jour une école de danse. Il est convaincu que l’art est un moyen pour aller de l’avant, se surpasser.

Juan, 35 ans, Maire en 1999,
professeur

delegation colombienne Juan

 

A l’âge de 14 ans, Juan décide de devenir bénéficiaire du programme du P. De Nicolo après avoir vécu dans les rues de Bogota. Il passe par tous le processus éducatif nécessaire pour rentrer à la République des enfants où il devient Maire en 1999. Par la suite, Juan réalise des études pour devenir flutiste.

Aujourd’hui, à 35 ans, après avoir enseigné la musique dans différentes institutions accueillant des jeunes en difficulté, entre autres dans les foyers du P. De Nicolo, Juan est professeur à l’orchestre philarmonique de Bogota. Il a toujours cherché à faire de la musique un outil pédagogique indispensable pour le développement de la société.

Diana, 45 ans,
Professeur

delegation colombienne Diana

 

Diana fut enseignante à la Florida où pendant quatre ans elle accompagnait l’autogouvernement. Elle a aussi une expérience de deux ans dans les centres d’accueil de jour pour les enfants des rues.

Diana a un master en « informatique éducative » après avoir obtenu une licence en « éducation préscolaire » (maternelle), spécialisée dans les jeux chorégraphiques et théâtrales. Elle est aujourd’hui institutrice dans une école publique de la capitale. En plus de sa vocation de professeur, elle est sensible à l’amélioration de la qualité de l’éducation.

 

carte visite du maire Jefferson

  • Dimanche 16 août : Arrivée de la délégation colombienne
  • Du 20 au 24 Août : Campobosco
    rassemblement des jeunes de toute la Province salésienne France/Belgique Sud
    Lieu : Nandax (42) - Lycée E. Gautier Ressins
  • Mercredi 26 Août : Maison d’enfants le Bocage – Chambéry (73)
  • Mardi 1 Septembre : Ecole – Collège – Lycée Sévigné – Marseille (13)
  • Jeudi 3 Septembre : Collège Bon Accueil – Toulon (83)
  • Vendredi 4 Septembre : Collège Don Bosco – Saint Cyr sur Mer (83)
  • Mardi 8 Septembre : Institut Lemonnier – Caen (14)
  • Mercredi 9 Septembre : Collège Don Bosco – Chatillon-sur-Marne (51)
  • Jeudi 10 Septembre : Collège - Lycée ESTIC – Saint Dizier (52)
  • Vendredi 11 Septembre : Lycée Le Puits de l’Aune – Feurs (42)
  • Lundi 14 Septembre : Réunion de travail « Défi Citoyenneté 2025 » de 10h à 16h
    Réseau Sud des Maisons Salésiennes
    Lieu : Lyon (69) – Institut Notre Dame des Minimes
    Avec conférence de presse de 16h30 à 17h30
  • Mardi 15 Septembre : Institution Notre Dame des Minimes - Lyon (69)
  • Mercredi 16 Septembre : Radio Notre Dame à Paris (75)
    22h-00h : nocturne sur Radio Notre Dame avec le Maire
  • Jeudi 17 Septembre : Collège Immaculée Conception – Bailleul (59)
  • Vendredi 18 Septembre : Réunion de travail « Défi Citoyenneté 2025 » de 10h à 16h
    Réseau Nord - Belgique des Maisons Salésiennes
    Lieu : Bruxelles – Collège Don Bosco Woluwé-Saint-Lambert
    Avec conférence de presse de 16h30 à 17h30
  • Samedi 19 Septembre : Journée de formation des responsables des Mouvements
    de Jeunes Belges du réseau Don Bosco
    Lieu : Grand-Halleux (Vielsalm - Belgique) – Farnières Don Bosco
  • Dimanche 20 Septembre : Départ de la délégation colombienne