republique des enfants autogouvernement 2014La « République des Enfants », ou "La Florida", est un projet utopique souhaité et concrétisé par le père salésien Javier de Nicolo. Parti en Colombie dans les années 1960, il y a perpétué la démarche de Don Bosco, en donnant aux enfants des rues une cour où ils puissent jouer et une salle de classe où ils puissent étudier. Au bout d'un vaste et complexe programme d'intégration, la Florida est un village-foyer, situé en périphérie de Bogotá, dans lequel les adolescents qui ont franchi toutes les étapes de ce programme se voient confier la gestion de l'infrastructure et des résidents. 

 

 

de nicolo autogouvernementTous les ans, autour de mars, les adolescents de la République des enfants (250, à ce jour) élisent un maire et son « autogouvernement ». Ceux-ci sont élus sur base d'un programme électoral qu'ils s'engagent à tenir durant l'année. Le maire est assisté d'un Personero, sorte de médiateur qui assure la bonne communication entre l'autogouvernement et les jeunes, d'un Secrétaire du gouvernement, lequel a sous sa responsabilité plusieurs secrétaires adjoints, dédiés à l'intégration des jeunes, à l'éducation, aux sports, à la santé, etc.
Evolution récente, impulsée par le maire de 2014 : l'arrivée des filles à la Florida. Si celles-ci ne résident pas encore sur place (mais dans le village-foyer voisin de l'Arcadia), elles participent aux cours et aux ateliers, et sont représentées par la Secrétaire de la femme dans l'autogouvernement.

 

Depuis maintenant quelques années, le P. De Nicolo a pris sa retraite et la « République des enfants » est sous la tutelle de la mairie de Bogotà.

 

Le Jour du Seigneur nous propose un reportage de Mélanie Favreau. Il présente la République des enfants et son maire en 2012, Jefferson, qui sera en France et en Belgique du 20 Août au 19 Septembre prochain.